L'insolvabilité de la plateforme n'est donc pas encore officiellement reconnue mais on a également appris aujourd'hui que 744 408 bitcoins manquaient dans les caisses. Mark Karpeles, qui va très probablement quitter son poste dans les prochains jours, fait son mea culpa et admet que la technologie employée était trop faible pour une plateforme d'échange de cette ampleur, face à de tels volumes de transactions et au problème de la malléabilité des transactions.  Il vient en outre de déclarer à Reuters :

« Nous devrions faire une annonce officielle bientôt. Nous sommes actuellement à un tournant pour l'entreprise. Je ne peux pas en dire beaucoup plus pour le moment, car cela implique également d'autres parties ». 

Les 744 408 bitcoins disparus proviennent en effet de vols liés au problème de la malléabilité. La solution apportée par Blockchain.info est arrivée trop tardivement. L’hémorragie est jugulée mais le corps est presque exsangue. Pour éviter que le décès de la plus ancienne plateforme de change ne ternisse l'image du système tout entier, des investisseurs et des membres importants de la communauté réfléchissent à une solution. A terme, MtGox deviendra probablement Gox.com. La stratégie de crise des investisseurs éventuels a été révélée sur scribd.com. En voilà un extrait :

 « Pour éviter la panique, le montant journalier des retraits sera limité. Une analyse minutieuse sera effectuée [...] pour clarifier le bilan et générer des revenus afin de rembourser les parties prenantes. De nouvelles offres telles que des monnaies complémentaires et des frais de négociation faibles donneront aux clients une raison de rester sur MtGox. Une nouvelle stratégie de communication est en oeuvre, et de nouveaux services tels que Bitpocket sont déjà développés et prêts à être déployés. Avec une nouvelle image, une nouvelle équipe, et de nouvelles offres, relever l'entreprise restera un défi, mais ce n'est pas impossible. Choisir l'inaction serait incroyablement plus risqué et plus aléatoire. »

Source : Stratégie de crise de MtGox, brouillon publié sur scribd.com