Jeudi 6 février 2014, après une réunion d'experts réunissant des représentants de la Banque centrale, du ministère de l'Intérieur et du Service Fédéral de Sécurité, le procureur général de la Fédération de Russie a publié un communiqué qui annonce la mise en place d'un certain nombre de « solutions spécifiques » pour lutter contre Bitcoin, système de paiement désormais considéré comme illégal.

Selon une source du ministère : « Une entreprise qui décide d'accepter Bitcoin comme un moyen de paiement peut être pénalement poursuivie en vertu de l'article 174 du Code pénal concernant le blanchiment d'argent ». 

Un autre fonctionnaire, un peu plus lucide, aurait cependant reconnu à l'issue de cette réunion : « Interdire aux citoyens d'investir dans Bitcoin ne fonctionnera pas ».

Sources : rbcdaily.ru - genproc.gov.ru